Laetitia Bornes - Architecte - Ingénieure A propos PFE Mémoire Architecture Ingénierie Stages Projets personnels Contact
PFE

Ayutthaya, capitale de la Culture

Projet de Fin d'Etudes en architecture, réalisé en 2014 pour l'ENSAPVS, sous la direction de M. Bertrand de Lascoups et M. Michel de Monchy. Diplôme obtenu avec mention très bien et félicitations à l’unanimité du jury. Site du projet : Ayutthaya, Thaïlande.

 

La ville de Ayutthaya, située à la confluence de deux fleuves majeurs, est restée capitale de la Thaïlande de 1350 à 1767, avant d’être abandonnée sous les invasions birmanes au profit de Bangkok (construite à son image). La ‘‘ville aux 400 temples’’ dispose d’un immense parc historique et naturel classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ayutthaya bénéficie également d’une situation géographique stratégique : à seulement 70 km au Nord de Bangkok, sur les axes routiers et ferroviaires en direction du Nord et de l’Est de la Thaïlande.

 

Ayutthaya

Pourtant, elle n’attire qu’un tourisme modeste et essentiellement national (près de 80% des touristes qui la visitent sont thaïlandais). En cohérence avec la volonté des autorités thaïlandaises de diversifier le tourisme (essentiellement concentré dans les îles du Sud) vers l’ensemble de la Thaïlande, ce Projet de Fin d’Études s’efforce de rendre à Ayutthaya son rôle de capitale de la culture, en améliorant l’attractivité de la ville. Les propositions apportées concernent différentes échelles.

 

Projet urbain

 

Le projet urbain travaille sur deux parcours qui permettent d’accéder au parc historique depuis une entrée de ville (routière et ferroviaire) identifiée et renforcée. Ces deux axes sont ponctués d’espaces de respirations et d’événements, afin de rompre avec la monotonie existante. L’axe majeur redonne vie à un ancien canal enterré et le met en scène par diverses séquences, tandis que l’axe mineur se parcourt comme une balade nonchalante qui relie ruines, placettes et temples. Un aménagement de berges et une passerelle piétonne relient la gare au centre historique.

 

Projet architectural

L’entrée de ville est réaménagée : son marché couvert existant, insalubre, est recréé autour d’un espace public mixte. Un marché d’artisanat et des ateliers de création s’y ajoutent, afin de promouvoir un artisanat déjà fortement implanté dans la région. Une tour observatoire permet au visiteur d’identifier les monuments et lieux qu’il souhaite explorer avant de s’y rendre. De nouveaux hôtels prennent place afin d’accueillir le nombre croissant de touristes.

 

La tour observatoire est un signal, un repère dans la ville. L'espace public d'entrée de ville est animé et vivant : il change de visage au cours des heures de la journée (marché temporaire) et au cours des saisons (canaux et tranchées végétalisées).

 

Le marché offre des espaces vastes et ouverts, un système de passerelle connecte le premier niveau (accessible aux visiteurs pour des ateliers pédagogiques) de chaque colonne (artisanat et observatoire). La passerelle s'élargit en terrasse au niveau de la tour observatoire et donne une vue sur l'entrée de ville et le fleuve.

 

Le marché dispose d'espaces intérieurs aménagés. Ces points de rassemblement, de restauration sont végétalisés.

 

Les toitures du marché plongent parfois au sol pour accueillir un bassin à lotus et à carpes. Des terrasses extérieures sont aménagées au bord de ces bassins.

 

Des espaces de restauration sont prévus à l'avant de la tour observatoire.

 

Les brise-soleil en toile safran donnent du mouvement, de la chaleur, et de la vie au marché. Ils peuvent être ajoutés, déplacés, retirés... La souplesse de leur utilisation ne fige pas le marché dans une configuration donnée. Ces brise-soleil peuvent accueillir des éléments de signalétique.

 

La tour observatoire accueille un jardin suspendu sur trois étages.

 

L'observatoire panoramique fournit les informations essentielles concernant les temples et autres centres d'intérêt visibles.

 

L'analyse détaillée, les stratégies, le programme et les intentions sont disponibles dans le rapport de PFE, en téléchargement ci-dessous. Les cimaises présentées à l'épreuve, également téléchargeables, se concentrent essentiellement sur le projet architectural.

 

 

Rapport de PFE

 

 

 

 

Site créé par Laetitia Bornes - 2015 - Merci de me contacter avant toute utilisation des éléments du contenu